Construire un enclos pour vos poules : un droit de pacage

La qualité de vie, de santé et des œufs de vos poules est proportionnelle à la quantité et à la qualité de l’espace vert que vous leur allouerez. Et réciproquement.

Un enclos à poules est tour à tour :

  • plateau repas,
  • nid de poules,
  • lime à ongles,
  • champs des possibles,

et « swimming poules », pour leurs bains de sable !

Par conséquent, construire un enclos à poules se pense en fonction de ses usages multiples, au rythme de leurs pensionnaires, de leur âge et des saisons. Pâture d’été, pâture d’hiver, d’âge tendre ou mûr, le parcours santé de vos poules est souvent mis à rude épreuve. Un entretien régulier de leur jardin, contrant les effets dévastateurs de griffes excavatrices, s’impose. Et si vous voulez qu’il dure dans le temps et que vos poules ne mangent pas trop d’herbe, vous devez :

  • renouveler le tapis herbeux en semant régulièrement un cocktail mixant gazon de terrain de football et trèfle blanc des prairies,
  • couper et maintenir l’herbe à ras,
  • veiller à ce que les nids de vos poules ne deviennent pas, à la longue, des cratères trop profonds. Pour cela, alternez les zones de baignades ensablées et les petits creux de couvaison par des grillages protecteurs…

Enclos mobile pour poules : les avantages de l’alternance

L’enclos mobile pour vos poules apparaît comme une solution de compromis efficace et fortement conseillée pour préserver la pérennité d’un milieu naturel maîtrisé indispensable. Lorsque la clôture est déplacée autour d’une zone plus verte, veillez à ce que l’enclos voisin présente les mêmes intérêts, climatiques et ergonomiques : zones d’ombre, paravents, bains de terre…