Traitement de la gale des pattes des poules

Au crépuscule du jour (lorsqu’elles sont calmes) et des premiers symptômes de maladies cutanées de type gale des pattes ou autres, vous pouvez vous-même les soigner, muni des accessoires suivants :

  • une chaise et une table de jardin recouverte d’une vieille nappe (propre) en guise de table d’examen,
  • une cuvette pour les bains de pattes,
  • du savon noir en copeaux,
  • une brosse à dents usager pour frotter les zones atteintes et desquamer la peau,
  • une serviette de bain pour le séchage,
  • du désinfectant à diluer ou pur (à usage vétérinaire de couleur brune ou rose) et cicatrisant,
  • un pinceau pour badigeonner les pattes avec de la vaseline ou de l’huile de cade.

Renouveler l’opération plusieurs fois et pendant plusieurs jours jusqu’à cicatrisation complète.

Attention : une poule se manipule avec délicatesse sans replier les ailes dans le sens contraire, car elles se cassent facilement.

 

Coryza des poules : traitement naturel

Le coryza des poules est une maladie courante et qui se guérit naturellement en leur faisant boire une infusion au thym et à l’eucalyptus, qu’il faut toujours avoir en stock dans son armoire à pharmacie.

En cas de problèmes respiratoires, une petite inhalation à base d’huiles essentielles (quelques gouttes dans de l’eau bouillante déposée dans un bol à proximité d’une cage d’isolement recouverte), et la forme et l’appétit reviennent.

L’homéopathie aviaire est d’un bon secours et représente une alternative intéressante de par l’absence d’effets secondaires indésirables et dangereux sur la poule, ses œufs et vous.

 

Coccidiose de la poule : traitement préventif

Maladie très fréquente, mortelle et contagieuse, la coccidiose attaque les intestins et provoque des diarrhées chez les jeunes poulets (moins chez les pondeuses). L’administration d’anticoccidiens contre la coccidiose de la poule est un traitement recommandé en prévention notamment ; d’où l’importance d’en avoir toujours à portée de mains.